Pages

Gelato au chocolat

En me baladant dans la blogosphère dernièrement, j'ai vu cette superbe recette de Boop Cook, un gelato au chocolat. Je ne suis pas fan des glaces au chocolat mais ce qui m'a décidé à faire cette recette c'est qu'apparemment Boop Cook non plus et qu'elle a trouvé cette recette très bonne.
Me voilà donc en train de réaliser cette recette, j'ai juste remplacé une partie du sucre par du sirop de glucose  par rapport à la recette originale mais si vous n'avez pas de glucose, ne changez rien.
Résultat ... complètement d'accord avec Boop Cook, nous sommes entre la glace et le sorbet, moins lourd qu'une glace traditionnelle mais crémeux malgré tout ...délicieux !!!

  



Ingrédients:
  • 500ml de lait entier
  • 125ml de crème fraîche entière
  • 30g de cacao en poudre tamisé
  • 130g de chocolat noir
  • 1 grosse càs de sirop de glucose
  • 150g de sucre (170 g si vous le mettez pas de glucose)
  • 1 blanc d'oeuf 


  • Faites chauffer le lait avec le sirop de glucose et la crème à feu doux, arrêter de chauffer juste avant l'ébullition. 
  • Incorporez le cacao et le chocolat noir haché; fouettez bien pour obtenir une crème lisse. 
  • Transférez-la dans un saladier.
  • Mélangez le sucre avec 3 càs d'eau dans une casserole. Portez à ébullition en remuant, puis laissez bouillir jusqu'à ce que le sucre soit dissous. Prolongez l'ébullition 1min.
  • Fouettez le blanc d’œuf à vitesse maximale. Continuez de battre à vitesse minimale pendant que vous incorporez petit à petit le sirop de sucre très chaud. Continuez ensuite de battre à puissance maximale jusqu'à ce que la préparation soit à température ambiante (comptez 5 à 8min).
  • Incorporez la meringue à la crème au chocolat en fouettant rapidement afin d'obtenir un mélange homogène. 
  • Placez au réfrigérateur pendant toute une nuit. 
  • Quand la préparation est bien froide, fouettez-la rapidement, puis versez-la dans le bol de la sorbetière et faites prendre en glace. 
  • Versez dans un bac et mettez le gelato au congélateur pour au moins 2H de sorte à ce qu'il est une consistance plus ferme (en principe le sirop de glucose doit empêcher la glace de devenir dure comme de la pierre - si vous n'en avez pas mis, pensez à sortir le gelato quelques instants avant de le servir).

Petits pains suédois

Quand je n'ai pas trop d'inspiration en cuisine (ça nous arrive à tous), je me balade un peu dans la blogosphère et ça me permet de découvrir de nouvelles recettes et de nouveaux blogs ... c'est ainsi que je suis tombée par hasard sur le blog "Encore une lichette" qui a la bonne idée de nous présenter une recette de petits pains grillés suédois et accessoirement la pub avec Ingmar dont je ne me lasse pas et qui nous apprend un peu plus à parler suédois ;-) C'est une recette tirée du livre "La petite épicerie", d’Esterelle Payany. 
J'ai adoré cette recette, très facile et le résultat est super.


Ingrédients:
  • 250 g de farine T55 (farine pour pain blanc)
  • 250 g de farine T110 (farine complète) - comme je n'en avais plus, j'ai utilisé de la farine bise (T80)
  • 40 g de sucre en poudre
  • 10 g de levure fraîche (j'ai utilisé 5 g de levure sèche)
  • 4cl d’huile de colza
  • 3/4 de cuillère à café de sel fin

  • Dans le bol du robot, délayer la levure dans 28cl d’eau tiède.
  • Ajouter par dessus les farines, le sucre, le sel, l’huile, et pétrir pendant 10 minutes.
  • Couvrir et laisser lever dans un endroit tiède, le temps que cela double de volume (généralement autour d'1 heure mais ça peut fortement varier en fonction de la température de la pièce).
  • Diviser votre pâte en morceaux de 40-50 g, leur donner une forme ovale ou ronde, et placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
  • Espacez-les, ils vont gonfler.
  • Laisser lever de nouveau (environ 30 minutes).
  • Mettre les plaques dans un four préchauffer à 190° pendant 15minutes.
  • Les laisser refroidir, puis les couper en deux dans le sens de la longueur.
  • Déposer les pains sur une plaque, face coupée vers le haut.
  • Remettre au four, à 180°, pendant une quinzaine de minutes.
  • Éteindre le four, laisser les pains à l’intérieur, et entre-ouvrir la porte du four.
  • Les laisser sécher plusieurs heures.

Moules au curry thaï

Les moules sont arrivée depuis à peine quelques semaines et j'avais envie d'en manger mais malheureusement, ici à la maison, personne (à part moi) n'en est très friand. J'ai trouvé cette recette sur le blog "Tasca da Elvira", blog sur lequel j'aime me balader de tant à autre. C'est un blog portugais en français qui donne en plus envie d'aller se balader aux Açores. Mais ici la recette n'a rien de portugais mais plutôt thaï. Donc pour changer un peu, j'ai décidé de servir ces moules au curry thaï en entrée et c'est plutôt bien passé. Il faut dire que c'était tout bonnement délicieux. 
 


Ingrédients:

  • 250 ml de lait de coco
  • 1 càs de pâte de curry vert
  • 1 bulbe de citronnelle ou 1 càs de pâte de citronnelle
  • 1 feuille de lime kaffir
  • 1 càs de nuoc mam
  • 1 kg de moules fraîches
  • herbes fraîches ciselées - basilic, coriandre et ciboulette


  • Lavez et grattez les moules dans un grand récipient plein d'eau froide. 
  • Eliminez les fils. 
  • Egouttez et réservez.
  • Mélangez la moitié du lait de coco avec la pâte de curry vert dans un wok. 
  • Faites chauffer à feu moyen.
  • Ecrasez le bulbe de citronnelle à l'aide du plat de lame d'un grand couteau. Je n'avais pas de citronnelle fraîche, alors j'ai utilisé de la pâte de citronnelle.
  • Ajoutez la citronnelle au wok, ainsi que la feuille de lime kaffir.
  • Laissez frémir à feu moyen pendant 5 minutes, en remuant de temps en temps.
  • Incorporer le lait de coco restant et le nuoc mam. Bien mélanger et augmenter la chaleur.
  • Ajoutez les moules et couvrir. 
  • Cuisinez à feu vif jusqu'à ce que les coquilles commencent à ouvrir, en secouant le wok de temps en temps afin de bien diffuser la chaleur. 
  • Servez les moules directement dans des assiettes chaudes, arrosez-les avec la sauce et saupoudrez avec les herbes ciselées. 
  • Servir sans attendre.

Yaourt glacé

Voici une recette spéciale "paresseuses" ... si comme moi, vous êtes en vacance, vous avez tout le temps que vous voulez pour cuisiner mais une giga-flemme ... rien de plus simple qu'un bon yaourt glacé. Vous verrez que même pour l'énoncé de la recette je serai paresseuse ;-) j'en ai presque honte mais un moment de honte étant vite passé, je vous présente quand même la recette !!! (et puis ce serait vraiment dommage de passer à côté)



Ingrédients:

  • 750 g de yaourt entier de bonne qualité (si vous êtes plus courageuse que moi, faites-le vous même, rien de tel qu'un bon yaourt maison)
  • sirop d'agave (ou miel, ou sirop d'érable, ou ... ce que vous voulez)
  • ce que vous voulez pour décorer votre yaourt glacé (des fruits en morceaux, du coulis de fruits, du caramel au beurre salé, des pépites de chocolat, ... libre cours à votre imagination)


Une recette pour paresseuses, une !!!

  • Fouettez le yaourt avec ce que vous avez choisi pour sucrer la préparation (sirop d'agave pour moi), et ajoutez-y la quantité que vous voulez pour un résultat plus ou moins sucré, à votre goût mais n'oubliez pas de forcer un peu la dose car une fois congelé le goût sucré se fait plus léger. Un peu moins si vous optez pour une garniture très sucrée.
  • Versez la préparation en sorbetière et turbinez environ 30 minutes ou jusqu'à ce que le yaourt soit glacé. Si vous n'avez pas de sorbetière ... vous pouvez toujours mettre la préparation au congélateur et la fouetter toutes les 30-40 minutes.
  • Dès que le yaourt est à bonne consistance (gelé mais encore plus ou moins mou), servez-le dans une coupe et parsemez-le de ce que vous voulez (je vous avais prévenu que je serai paresseuse aussi dans la recette) ici j'ai cassé un Oréo pour faire joli (et surtout qu'il ne m'en restait qu'un seul, oui! je suis aussi trop paresseuse pour faire les courses!) mais rien ne vous empêche d'y mettre un coulis ou des fruits ou n'importe quel biscuit émietté dessus (spéculoos, cookie, oréo, brownie, ...).

Allez-y lâchez-vous ... moi je retourne faire ma sieste !!! MDR

Gelée de groseilles

Un classique parmi les classiques mais qui n'est pas moins bon ... J'avais un mauvais souvenir de la confiture de groseille, trop acide à mon goût mais apparemment mon goût à changé parce que celle-ci, je l'ai adorée !!! Je continue donc à constituer ma réserve de confiture pour cet hiver ... de petites quantités de variétés différentes. Pour voir toutes les recettes de confitures et de pâtes à tartiner, cliquez ici.



Ingrédients:
  • 1,5 kg de groseilles (j'ai obtenu 2 beaux pots de gelée)
  • 250 ml d'eau
  • 1 trait de jus de citron
  • 1 kg de sucre cristallisé


  • Egrainez les groseilles et mettez-les dans une casserole avec 250 ml d'eau.
  • Portez à ébullition puis baissez le feu et laissez mijoter une vingtaine de minutes à feu doux (les groseilles vont devenir tendre et tombée en purée).
  • Transvasez le contenu de la casserole dans une étamine posée sur une passoire au dessus d'un récipient et laissez égoutter pendant 1 nuit au réfrigérateur.
  • Mesurez la quantité de jus obtenue et ajoutez-y le sucre. (même poids de sucre que de poids de jus).
  • Ajoutez-y un trait de jus de citron et mettez le tout à chauffer à feu doux tout en remuant pour faire fondre le sucre.
  • Lorsque le sucre est fondu, portez à ébullition et laissez bouillir 25 minutes (si la gelée ne prend pas, laissez cuire encore un peu).
  • Ecumez la surface et retirez la casserole du feu.
  • Versez la gelée chaude dans des pots propres, chauds et secs.
  • Fermez les pots hermétiquement. Etiquetez et datez. En route pour cet hiver !!!


Sorbet à l'orange et aux épices

Un de nos dessert préféré lorsqu'il fait chaud est la soupe d'oranges. Dégustée bien fraîche c'est un vrai bonheur mais la dernière fois que nous en avons mangé, nous nous sommes dit qu'un sorbet avec ce parfum serait encore plus frais à déguster. Ça ne devait pas poser beaucoup de problème puisque la base de cette recette ressemble étrangement à la recette de base d'un sorbet. Ce fut fait et nous n'avons pas été déçu du résultat ... à refaire absolument !!!



Ingrédients:
  • 3 oranges bio ou non traitées
  • 150 g de sucre
  • 1 gousse de vanille
  • 2 bâtons de cannelle
  • 2 étoiles de badiane
  • 1 blanc d’œuf
  • Versez le sucre dans la casserole avec 30 cl d'eau et portez à ébullition.
  • Poursuivez la cuisson du sirop jusqu'à ce qu'il commence à blondir. 
  • Ajoutez la badiane, la cannelle et la vanille (coupée en deux et grattez les graines) dans le sirop et laissez infuser hors du feu jusqu'à refroidissement.
  • Lorsque le sirop est froid, allongez-le avec le jus de 3 (ou 4) oranges.
  • Laissez reposer au réfrigérateur jusqu'au lendemain.
  • Le lendemain fouettez le blanc d’œuf pour qu'il soit mousseux (mais pas en neige ferme) et incorporez-le au mélange sirop épicé - jus d'orange.
  • Versez dans la sorbetière et turbinez jusqu'à ce que le sorbet soit pris.

Antipasti d'artichauts grillés à l'huile d'olive

Voici encore une petite recette qui sent l'été ... pendant que je trouvais encore des petits artichauts violets, j'en ai profité pour en conserver quelques uns dans l'huile.
Une chouette idée d'antipasti pour grignoter à l'apéro ou pour composer des salades ensoleillées.


Ingrédients:
  • quelques petits artichauts violets (5-6)
  • 10 à 20 cl de vinaigre de vin blanc
  • ail frais
  • thym, romarin et laurier frais
  • huile d'olive de bonne qualité
  • poivre (mélange en grains)

  • Portez l'eau et le vinaigre de vin blanc à frémissement avec 1 cuillère à café de gros sel.
  • Pendant ce temps, nettoyez les artichauts, coupez leur tête et la queue.
  • Enlevez les feuilles les plus dures, coupez-les en quatre et ôtez le foin.
  • Mettez-les dans de l'eau citronnée pour qu'ils ne noircissent pas.
  • Plongez les artichauts dans le liquide bouillant et laissez cuire jusqu'à ce qu'ils soient tendres (pas défaits non plus... ). Cela prend entre 10 et 20 minutes selon leur taille.
  • Égouttez et laissez sécher et refroidir dans une passoire.
  • Passez les quartiers d'artichauts sur un gril bien chaud et laissez refroidir à nouveau.
  • Alternez les artichauts refroidis dans un bocal, avec l'ail et les aromates en couches successives.
  • Couvrez d'huile à hauteur.
  • Fermer le bocal, stockez au frais.

Confiture pêche blanche - verveine

Voici venu le temps des confitures et la première que je fais cette année est cette confiture de pêche blanche à la verveine. Ce n'est pas la première fois que je fais une confiture de pêches. Je la préfère généralement avec des pêches blanches qui sont plus parfumées et plus délicates que les pêches jaunes. J'aime faire la plupart du temps la confiture de pêche avec de la noix de muscade car les deux saveurs s'associent particulièrement bien mais cette fois j'ai décidé de changer.
Dans la recette originale ("Fait maison - Bocaux, compotes & confitures", collection Hachette cuisine), on utilise de la verveine séchée ou mieux de la verveine fraîche. N'ayant pas de verveine fraîche et vu qu'il me restait relativement peu de verveine séchée, j'ai préférer utiliser de l'huile essentielle de verveine (non mais avec quoi j'aurais fait mes infusions alors?). Je n'ai ajouté que 5 gouttes d'huile essentielle mais c'est déjà un peu trop, résultat: la verveine est hyper présente et efface le goût de la pêche ... mais bonne surprise, ça fait une semaine que j'ai préparé cette confiture et le goût de la verveine se fait plus discret maintenant. La confiture commence à ressembler à ce que je voulais c'est-à-dire le goût subtil et délicat de la pêche légèrement réveillé par une pointe de verveine ... super avec le temps chaud que nous connaissons actuellement.



Ingrédients:

  • 1 kg de pêches blanches (fruits épluchés et dénoyautés) - j'ai utilisé des pêches blanches plattes
  • 5 gouttes d'huile essentielle de verveine 
  • 700 g de sucre pour confiture (gélifiant)



  • La veille, épluchez et dénoyautez les pêches et coupez-les en morceaux.
  • Placez les morceaux dans un saladier et versez le sucre gélifiant dessus. Laissez macérer toute la nuit sans remuer.
  • Le jour même, placez le mélange dans une casserole (ou une bassine à confiture) et faites cuire selon les indications du fabricant de sucre (le sucre gélifiant doit cuire beaucoup moins longtemps que le sucre cristallisé normal), j'ai laissé bouillir une dizaine de minutes.
  • Laissez refroidir puis ajoutez les gouttes d'huile essentielle. J'en ai mis 5 et c'est, à mon avis, plus que suffisant, voir même un peu trop ... allez-y doucement et gouttez entre les ajouts.
  • Mettez votre confiture en pots (suivant les pots que vous choisirez la façon de procéder sera différente)